Séminaire sur un corridor d’infrastructure dans le Nord

Le lundi 5 octobre à 13h HAE, l’Académie Canadienne du génie vous invite à un séminaire virtuel portant sur le concept d’un corridor d’infrastructure dans le Nord. Le conférencier principal sera John McDougall, FACG, co-fondateur de l’initiative citoyenne C2C2C et ancien président du Conseil national de recherches. Il parlera de l’élaboration d’un corridor d’infrastructure national en partenariat avec les dirigeants et communautés autochtones. Ceci sera suivi d’une table ronde animée par le Dr Axel Meisen, FACG; Réal Laporte, FACG, ancien président de la Société d’énergie de la Baie James (SEBJ) et d’Innovation Hydro-Québec; et Marshall Kern, président du Bowman Center for Sustainable Development.

En juin 2017, le Comité sénatorial permanent des banques du commerce du Gouvernement du Canada a publié un rapport intitulé Corridor national : Améliorer et faciliter le commerce et les échanges intérieurs. Ce rapport « demande la construction d’un corridor est-ouest qui traverserait les régions nordiques du Canada et engendrerait des opportunités économiques considérables ».

Le comité sénatorial a pris comme point de départ la proposition de corridor nordique dans un document publié par l’Université de Calgary en collaboration avec le Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations (CIRANO), qui a revu l’idée de l’aménagement d’un corridor proposé par Richard Rohmer à la conférence sur la mise en valeur du Canada médian à Thunder Bay en 1969.

Puisque nous sommes aujourd’hui confrontés à la nécessité de faire croître l’économie tout en effectuant une transition vers une économie verte et vers une cible zéro émission nette en partenariat avec les communautés autochtones; le concept de corridor d’infrastructure dans le Nord a un énorme potentiel d’édification de la Nation. Dans ce séminaire, John McDougall discutera des premières étapes pour atteindre cet objectif et le rôle que l’ingénierie jouera dans son succès.

Veuillez cliquer ici pour consulter les panélistes de la table ronde.

Le nombre de places est limité et une inscription est requise. Inscrivez-vous ici.